Chaumontel d'autrefois

Présentation du village

 Usine. Carte postale communiquée par E.Pochon   Chaumontel, petite bourgade du Val d’Oise, située à l’extrémité nord du département, s’étend sur une superficie de 423 ha et compte 3385 habitants (population totale - recensement de 2014).

 

 

Le Pralet : histoire d'un fief

Le Château du Pralet et  la Maison d’Outreville – cliché jmrb_2006 (Musée Condé Chantilly-CP-C-0103) L’histoire du Château de Chaumontel remonte au 14ème siècle.
Au fil du temps, il s’est successivement appelé manoir, maison, hostel seigneurial.

L'église de Chaumontel : Notre Dame de la Nativité

Dès le XIème siècle, une chapelle existait à l’emplacement de l’actuelle église, faisant partie des quelque quarante écarts que comptait alors la paroisse de Luzarches. En 1204, la chapelle est détachée de la paroisse de Luzarches par Eudes de Sully, évêque de Paris. En 1233, par lettre spéciale, l’église de Chaumontel est érigée en Eglise paroissiale.

Les rues, ruelles, sentes et chemins (1/2)

À Chaumontel, les rues étaient d’abord des chemins ou des ruelles avant de prendre le statut de rues.

L'école à Chaumontel des origines à 1945

Découvrez l'histoire de l'instruction publique à Chaumontel au travers de cartes postales anciennes, photographies d"époque, documents officiels qui retracent la vie de l'école dans la commune.

L'économie locale d'autrefois

Découvrez l'histoire de la dernière ferme du village, et de ses différentes activités économiques : agriculture, élévages et pâturages, commerces et marchés mais aussi l'industrie qui reste une caractéristique fondamentale du village de Chaumontel : industrie de la pierre, du bois, du fer, de l'ivoire et de l'os, de l'abeille, industrie chevaline, du vêtement...

Les fontaines et l'eau potable à Chaumontel

Le réseau hydrographique se compose très simplement de la rivière d’Ysieux et de sa dérivation encore appelée Faux-Rû ou Vieux-Rû, et deux rûs affluents de l’Ysieux, le rû de la Flâche et le rû du Pontcel (anciennement rivière de la Bruyère), mitoyen entre Chaumontel et Luzarches.

Les bois de Chaumontel

Dans son ouvrage La Forêtde Chantilly[1], Gustave Macon déclare qu'il est difficile de présenter une étude des bois de Chaumontel en raison de l'étendue de ces bois, des défrichements successifs et des reboisements, de la division des bois en plusieurs fiefs, de leur réunification, voire de leur nouveau découpage à la suite d'héritages, enfin de la mouvance des fiefs et des arrière-fiefs[2].

Le livre évènement

C'est le fruit d'un travail exceptionnel qui a permis à Mr Jean - michel RAT de nous faire découvrir ou redécouvrir le passé de CHAUMONTEL
Ce livre rassemble les articles ci-dessus